Connectez-vous, SVP...

Administration
Imprimer

La modélisation géologique et minière

La modélisation des gisements est l’étape comprise entre la géologie de sondages (log, échantillonnage, analyses chimiques …) et l’étape de planification minière. Le département modélisation, rattaché à la direction technique, utilise les données de sondages pour produire une représentation numérique du gisement : les modèles de blocs.

Concept

axelle_pang

modelisation1

 

Le concept

Le concept du model de bloc est de représenter une formation rocheuse sous la forme d’une grille en 3 dimensions de petits parallélépipèdes (les blocs) d’une taille de quelques mètres à quelques dizaines de mètres, tous de même taille. Le nom de modèle de bloc vient du fait qu’on représente la réalité (un modèle = une représentation de la réalité) sous la forme d’un ensemble de blocs. On peut ensuite attribuer à chaque bloc des valeurs telles que la teneur en nickel, la densité ou toutes autre valeur. L’intérêt de ce type de modèles est qu’il permet de traiter des formes géométriques complexes des formations rocheuses comme une somme d’objets de géométries simples. De même, il permet d’aborder la distribution des teneurs de façon simple.

Cette simplification de la réalité est une façon de rendre interprétable par des logiciels spécialisés les gisements en particulier pour la planification et l’exploitation minière.

Application

modelisation2

modelisation3

 

L’application à la NMC

En pratique pour les gisements de nickel latéritique qui sont globalement stratiformes (peu épais, étendus et sub-horizontaux ou inclinés) on réalise généralement plusieurs modèles représentant chacun une couche, au minimum deux un pour les latérites un pour les saprolites.

La partie délicate de la réalisation d’un modèle de bloc consiste à calculer pour chaque bloc une teneur à partir des teneurs mesurées dans les sondages. On appelle cette étape l’interpolation. Il existe un grand nombre de méthodes d’interpolation, certaines très simples d’autres beaucoup plus complexes. Les méthodes les plus prisées aujourd’hui par les compagnies minières sur toutes la planète sont issues de la recherche française des années soixante en géologie numérique et font partie d’une discipline géologique appelée géostatistique.

La réalisation de modèles de blocs nécessite une expertise pointue. Cette activité est réalisée par les équipes de la NMC qui s’est entourée de sociétés spécialisées reconnues internationalement dans le monde de la mine pour leurs expertises en la matière.

Société anonyme :
Capital de 394 863 200 F CFP

Siège social :
Ouaco, commune de Kaala Gomen en province Nord

Siège administratif :
9 rue d'Austerlitz, Immeuble SAM3, Nouméa
Adresse postale :
BP 66 - 98845 Nouméa

Téléphone :

(687) 28 13 53

Fax :
(687) 28 15 67
N° RCS Nouméa :
79 B 070 854

N° RIDET :
070854 002 - 070854 004 - 070854 005

Date de constitution :
27 septembre 1979
Copyright@Direction des Relations Publiques SMSP - Juillet 2007- Maintenance SMSP